De l’art de faire la queue en Russie…. кто последний ??

2 Août

Je reconnais avoir été peu active ces derniers temps… je le regrette, mais plus on tarde à poster un article, plus on culpabilise de ne pas écrire et moins on ose rouvrir son blog  jusqu’au point où l’on est submergé par la honte et où l’on se rend à l’évidence qu’on a carrément tout laissé moisir !

Bref on se dit que l’espace spatio-temporel qui séparera un nouvel article du dernier est à peu près équivalent à un gouffre voire à un trou noir… et que cela, en tout état de cause aboutira à une perte de cohérence.  Enfin, la procrastination, Facebook et autres bonnes excuses  prennent le dessus (ouai mais bon maintenant je suis moins étonnée par ce que je vois,  maintenant qu’on est trois VIE, j’ai moins de temps seule, etc etc)

Cette introduction expiant ma culpabilité…. Je peux m’y mettre !

Pour être VIE en Russie, il vous est bien plus qu’utile d’être équipé d’un visa de travail. Ce petit bout de papier vert vous permettra de jouir de votre liberté comme bon vous semble, d’aller et venir au gré de vos envies et par la même occasion : d’être autorisé à travailler en Russie.

Une des étapes nécessaires est : la visite « médicale ». « Médicale » est en fait un adjectif très surfait étant donné l’absence d’acte médical pratiqué… mais cela fera l’objet d’une future discussion.

Plantons le décor : Rappelez-vous dans les 12 travaux d’Astérix, la maison qui rend fou et le laissez-passer A38…. Certes légèrement moins difficile mais ajoutez à cela l’organisation à la Russe, on y est presque

Ornée des magnifiques sur-chaussures bleues ou « бахилы » aux pieds (les Russes en sont très friands, allez savoir pourquoi ? peut-être pour que l’on ne salisse pas nos propres chaussures étant donné  l’hygiène approximative de l’établissement) je me retrouve dans une sorte d’espace médical public, des russes et des tadjiks dans tous les coins et chacun son petit pot d’urine à la main….

Hummm une belle matinée en perspective !

Bref après avoir payé la modique somme de 2250 roubles , on vous tendra avec une gueule de trois pieds de long un papier tout gribouillé… numéros cochés, cases barrées et du cyrillique manuscrit…

 

Je pousse un grand soupir de soulagement à la vue du mot

« гинеколог »  (ginekolog) rayé … ouuuuffff….

 

 Bref , bonne chance  avec mon papier c’est parti ! Alors, je dois faire le bureau 106 , 113, 224 et 52. 

Je me lance (en attendant Guillaume qui doit préalablement faire enregistrer son entrée sur le territoire Russe avant toute possibilité d’examen). 

Cinq examens de 5 minutes chacun, disons 30 minutes en comptant large… mais sans compter : la queue !

Pas si longue…. Mais ce n’est qu’une impression. Héhé !! En Russie, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas dans la queue que vous ne la faites pas. Et oui , j’attends gentillement mon tour et tout le monde n’a qu’un mot à la bouche :

 « кто последний ? » « кто последний ? »  « кто последний ? » « кто последний ? »  (qui est le dernier ?)  

La queue en Russie c’est un peu le sport national, les années soviétiques ont été un bon entraînement et   apparemment : je ne suis pas entraînée.  En fait « кто последний » (kto posledniy) c’est l’expression clé sans laquelle vous n’arriverez  JAMAIS jusqu’au cabinet médical. Encore estimons nous heureux, d’habitude les Russes sont des gros resquilleurs qui n’hésitent en aucun cas à vous passer devant….

La Russie a parfois une organisation somme toute surprenante…

Oubliez tous nos systèmes de tickets et d’affichage digital, pourquoi être organisé quand ça peut être le bordel ?

Je commence à comprendre le truc ! il faut répondre : « Я последний » (Ya posledniy ) ce à quoi on nous répond « Я за вами » (Ya za vami) (je suis derrière vous). Il faut simplement se rappeler de qui est avant et après nous, facile !

Une vieille бабушка (babushka) qui voit que je suis un peu à côté de la plaque me prend par la main et m’explique que je dois m’inscrire dans les autres queues… ahhhh !! c’est donc ça !

Il faut simplement se rappeler de qui est avant et après nous, mais dans chaque queue, moins facile !

Bon ben…. je me lance « кто последний ? »   « Я за вами » , je fais quatre queues à la fois en étant physiquement dans une seule, c’est magique mais ça ne va pas plus vite. Bilan : deux heures pour une visite médicale qui, mise bout à bout ne peut excéder les 15 minutes.

Je suis arrivée au bout, je passe le conseil à Guillaume, finalement enregistré, on finira plus tôt !

PS : Pour info, l’autre jour chez H&M, je vous laisse deviner ce que l’on m’a dit dans la queue…. « кто последний ? » . Apparemment, ça marche partout !

Publicités

4 Réponses to “De l’art de faire la queue en Russie…. кто последний ??”

  1. Marie S août 2, 2013 à 10:21 #

    Ahahaa ! … Et les tickets ? la dame qui te fait la monnaie ??

    • lauradepaz août 2, 2013 à 11:04 #

      Là on aborde un autre sujet de la logique Russe… ça viendra, ça viendra 🙂

  2. Martin MORICE août 2, 2013 à 11:50 #

    Salut Laura, très réussi ton article, étant moi-même passé par ces étapes, je confirme que les BD d’Astérix prennent tout leur sens en Russie ! 🙂 . En espérant se revoir bientôt. A+ ! 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. La visite de la honte… | Laura découvre la Russie - octobre 5, 2013

    […] j’ai pu vous l’expliquer précédemment lors de mon article à propos « de l’art de faire la queue en Russie » nous avons eu l’occasion Julie, Guillaume et moi de passer une « visite médicale » afin de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :